Troy

Faire son propre poulailler

Faire son propre poulailler

Ces longues périodes de confinement dues au Covid-19 ont permis à de nombreuses personnes de s’adonner à diverses activités. Certains ont commencé à éprouver de la passion pour l’élevage, car cela présente de nombreux avantages, notamment dans l’autoconsommation. Dans ce contexte, la fabrication d’un poulailler serait un projet intéressant. Voici alors quelques conseils utiles pour concevoir un poulailler convenablement.

Penser à l’emplacement du poulailler

Tout d'abord, il est important de réfléchir à l'endroit où on va placer le poulailler. Il est vrai que les poulets ont non seulement besoin d'un poulailler, mais aussi d'un accès à l'extérieur pour pouvoir courir, picorer et libérer de l'énergie. Il faut alors choisir un endroit où ils seront à l’abri des prédateurs tels que les ratons laveurs, les chats ou chiens, et les renards. Et cela, tout en les empêchant de s'échapper. Il est vrai que les poulets ont généralement l’habitude de rentrer chez eux à la fin de la journée. Mais parfois, certains ont tendance à errer un peu partout, par exemple auprès d’un voisin qui possède un joli gazon dans son jardin. Par conséquent, il est premièrement utile de fabriquer un poulailler qui va protéger les poulets. Un poulailler bien solide fabriqué avec des boulons et des écrous inox, mais aussi avec du bois traité pour les conditions extérieures. Mais il faut également clôturer la cour pour pouvoir contrôler leurs mouvements.

Les données nécessaires pour gérer la taille d’un poulailler

Un poulailler doit aussi donc être résistant aux intempéries et aux prédateurs. Et cela, avec une bonne ventilation et une porte sécurisée. Il faut savoir que la taille d’un poulailler dépend essentiellement du nombre de poulets qu’on compte élever. Selon une règle de base, il est nécessaire de prévoir un espace d’environ 0,25 m² par poule à l’intérieur du poulailler. Il convient aussi de tenir compte du fait que pour une meilleure gestion écologique des animaux, il est recommandé qu'ils disposent d'un espace d’environ 4 m² par animal. Pour 10 poules par exemple, 40 m² supplémentaires seraient nécessaires. Entre autres, cela permettrait à la végétation de la cour de se régénérer à un bon rythme.

Les outils et matériels nécessaires pour fabriquer le poulailler

Pour fabriquer un poulailler, il faut probablement rassembler tous les outils et matériels nécessaires en menuiserie. On pourrait alors avoir besoin d’une scie à bois classique, d’une scie sauteuse, d’une perceuse, d’un marteau, d’une ponceuse, d’un niveau, d’un mètre à ruban, d’une équerre, et d’un crayon. Tous ces outils sont généralement essentiels pour travailler le bois convenablement. En plus des planches et des panneaux de bois qui serviront à composer le poulailler, il faut également des barres en bois rondes pour fabriquer des perchoirs pour les poules. Des bois carrés devront aussi être prévus pour faire office d’ossature à la structure. On ajoutera aussi des vis à bois qui seront utiles pendant l’assemblage. Il faut également 2 charnières pour la porte, avec un loquet, et une paire de charnières livre pour le toit. De l’huile de lin sera également nécessaire pour protéger le bois contre les conditions extérieures.

Un montage qui doit se faire par étapes

Le montage du poulailler doit suivre un plan constitué d’étapes bien précises. Après avoir délimité l’emplacement et les dimensions du poulailler, il est temps de découper tout le bois selon les mesures prévues. On commencera par les bois carrés qui vont former l’ossature du poulailler. C’est ensuite au-dessus de ces éléments que les planches et les panneaux vont être fixés pour former les murs et le plancher. Le toit doit être assemblé indépendamment de cette structure, car elle sera formée sous forme de porte, mais sera constituée de tôle galvanisée. Celui-ci sera ensuite rattaché à la structure avec des charnières livre et pourra alors se poser comme une grande porte fermée horizontalement. Elle offrira une ouverture suffisante pour le propriétaire afin d’atteindre facilement l’intérieur pour d’éventuels nettoyages et entretien, mais aussi pour récupérer facilement les œufs par exemple.